En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt. Fermer
France pays France (changer de pays)
              Recherche Avancée                                             Mon compte

Fiche Livre

Téléchargez le livre :  De Gerbert à Silvestre sur les chemins de Catalogne au passage à l’an Mil

De Gerbert à Silvestre sur les chemins de Catalogne au passage à l’an Mil


Jean-Paul Martin
Les Presses Littéraires
Format : PDF
10,99



Extrait long     Lire un extrait
RÉSUMÉ DU LIVRE - MOT DE L'AUTEUR - MOT DE L'ÉDITEUR

Dans son dixième ouvrage, Jean-Paul Martin nous raconte le destin exceptionnel au Xe siècle de Gerbert D’Aurillac enfant abandonné à la suite d’une razzia de soldats dans cette région pauvre d’Auvergne. Il fut élevé par des moines.

Reconnu très tôt pour son intelligence et pour son étonnante mémoire, les moines lui donnent une solide culture sous la férule de l’écolâtre Raymond de Lavaur. Gerbert apprend plusieurs langues, s’imprègne de culture grecque et latine et s’initie au métier des armes. Il voyage et arrive dans diverses abbayes Catalanes : St-Michel-de-Cuxa, Vic, Ripoll et s’intéresse aux connaissances scientifiques nouvelles, véhiculées par Al-Andaluz, le monde musulman si proche. On comprend difficilement dans son entourage comment il a pu assimiler si rapidement autant de connaissances et de compétences. N’oublions pas que nous sommes aux portes de l’an « Mil » et que tout ce que les esprits incultes ne peuvent expliquer est généralement attribué au surnaturel et pourquoi pas au Diable !

Très proche des Empereurs romains germaniques, Gerbert devient l’écolâtre d’Otton II. Fin politique, il conseille Adalbéron pour faire élire Hugues Capet sur le trône de France puis, à la mort du prélat, contre la volonté du Pape Jean XV, il est nommé archevêque de Reims ; « celui qui a le pouvoir de sacrer les Rois de France ». En 999 il accède au trône de St Pierre, devient le Pape de l’an Mil sous le nom de Silvestre II.

Certes, cette histoire exceptionnelle basée sur une réalité historique est romancée, car une question se pose : Quel historien est capable de nos jours de réécrire fidèlement et sans paraître présomptueux ou amphigourique, l’histoire au Xe siècle, après tant de désastres, de guerres, d’évolutions sociales en tous genres ! Notre devoir est pourtant de rappeler nos racines et le parcours de Gerbert fait rêver, un rêve merveilleux qui a plus de 1000 ans !


Ceux qui ont été intéressés par De Gerbert à Silvestre sur les chemins de Catalogne au passage à l’an Mil ont aussi consulté :